Bras de fer – Jérôme Bourgine

Présentation de l’éditeur :
De part et d’autre du bras de fer, il y a le fils et le père.
Le fils, Julian, 18 ans, champion de natation et amoureux de Leila.
Le père, Louis. Ouvrier syndicaliste, mutique, forgé dans l’acier.
Et puis il y a l’accident de moto.
Fini la natation, fini la vie « normale », fini aussi les bras de fer avec le père.
Julian a tout perdu, croit-il.
Tout sauf Leila.

Bras de fer, de Jérôme Bourgine
Editions Sarbacane, Collection Exprim’ (octobre 2012)
302 pages
Page Facebook Sarbacane 

Décapant  et acide !

Outch, la collection Exprim’ a encore fait fort dans son choix éditorial ! Je n’ai pas lu le précédent roman de l’auteur, Toute la vie, mais il avait aussi pour thème un sujet à la gravité toute particulière. (la maladie d’un enfant de 12 ans).
Bras de fer a un thème différent mais toutefois proche puisque sont abordés, entre autre, le handicap et la chute vertigineuse d’un jeune adulte dans la drogue.

Le milieu social dans lequel évolue Julian – le personnage principal – est modeste. Son père travaille à l’usine et milite au syndicat pour conserver ses acquis sociaux. C’est un personnage brut, si je puis dire, fait en roc ; il n’est pas bavard, pas démonstratif, ni avec ses collègues, ni avec sa famille, et Julian en souffre. D’autant que le choix professionnel de ce dernier ne plaît pas à son père qui veut en faire un homme, un vrai. Sa mère, assez effacée, n’impose pas sa voix quant à l’éducation de son fils et se voit presque malgré elle, suivre les décisions de son charismatique et mutique mari.
Un jour, Julian a un accident. Il perd un bras. Lui qui était une graine de champion de natation, commence à perdre le moral. Et c’est la dégringolade. Il a bien Leïla, sa petite amie, qui le soutient et l’encourage, mais les efforts de celle-ci n’arrivent pas à le sortir du marasme. Il manque vraisemblablement quelque chose pour que Julian puisse rebondir.
Et c’est la descente aux enfers. Jérôme Bourgine n’épargne ni ses personnages ni ses lecteurs. Dans un style vif et un langage de rue, il emmène Julian au fond du gouffre et c’est impuissant que le lecteur assiste à sa déchéance.
Beaucoup de passages sont tranchants, presque insoutenables. De la plongée dans l’héroïne jusqu’au commerce du sexe et aux vices des adultes, j’ai eu le sentiment que toutes les tares modernes – ou presque – étaient présentes…
J’ai été surprise de la scène finale, qui laisse espérer mais qui reste toujours aussi cruelle.

Un univers de rue, noir et gluant, mais non dénué de réalisme. Je suis tout de même heureuse de pouvoir souffler une fois la dernière page tournée.
Un livre qui remue et que je ne conseille pas aux âme sensibles, mais un livre qui fait aussi prendre conscience de certaines réalités d’aujourd’hui.

 

Voir aussi : Le billet de Stellablogueuse.

 

Vous aimerez peut-être :
Ce contenu a été publié dans Enfants / Ados, France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Bras de fer – Jérôme Bourgine

  1. Cacahuete dit :

    le résumé m’attire beaucoup ! tout à fait un livre pour moi !!!!…..
    Dernier article de Cacahuete : [L] – A l’abri de rien – Olivier adam

  2. Cla dit :

    Je pense le lire, mais après mon accouchement. Bises
    Dernier article de Cla : Ultra Maniac -Wataru Yoshizumi {Tome 1}

    • Melo dit :

      ooh♥ bonne fin de grossesse ! Je ne le conseillerai pas à une jeune maman cela dit. L’univers est assez trash… C’est très noir et ça m’a surprise !

  3. Dautresplumes dit :

    J’ai failli le sélectionner pour Masse Critique mais j’ai bien fait de m’abstenir, je pense que je ne suis pas faite pour ce genre de lecture !
    Dernier article de Dautresplumes : Les Editions calepin

  4. Nodrey dit :

    J’ai failli le prendre hier au salon du livre jeunesse. Je ne savais pas/plus (des fois j’ai la mémoire qui flanche, jme souviens plus très bien…) bref ton avis me donne très envie, mais un peu peur du côté trash.
    Dernier article de Nodrey : Rose tome 4: Rose et le fantôme du miroir, Holly Webb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.